vendredi 13 avril 2007

LE GOUVERNEMENT AU SERVICE DE LA FRANC MACONNERIE…

Je viens de recevoir, par l’intermédiaire d’un ami le N° 73 de Février 2007 de la revue de la Grande Loge de France.

Quelle stupeur de voir en bas de la page 4, un encadré intitulé « les dérives

sectaires » !

Il ne s’agit pas de faire la chasse aux sectes mais de faire le ménage au sein des Loges Maçonniques !

Je ne savais pas qu’une Mission Interministérielle de lutte contre les sectes, sous l’autorité du Premier Ministre, avait le pouvoir (ou le devoir) de faire le ménage à la Grande Loge de France !!!

D’après l’auteur, la « MIVILUDES », la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Sectes, a dans ses rangs des membres du GODF et de la GLNF, afin de vérifier si dans les obédiences qui se créent il n’y a pas de dérives sectaires. On marche sur la tête !!!

Comme s’il n’y avait pas assez de sectes à s’occuper !

Je suis scandalisé que le Premier Ministre Dominique de Villepin , utilise une Mission Interministérielle pour faire la chasse aux sectes chez les Francs-maçons !!!

Le président de cette mission MIVILUDES, Jean-Michel Roulet, a fait une longue carrière dans la police et les préfectures. Pourquoi ou pour qui a-t-il besoin de recruter des Frères pour espionner d’autres Frères ?

Roulet a même été responsable de la sécurité auprès du célébrissime Alain Juppé quand celui-ci était Premier Ministre. Roulet cherche-t-il donc des appuis Maçons pour s’assurer une fin de carrière ? Ou bien sert-il des intérêts supérieurs ? Ou encore les intérêts de Ses supérieurs ?

La Mission de lutte contre la drogue, fait-elle la chasse aux Francs-maçons qui fument un joint ?

Une fois de plus la France se distingue et reste fidèle à l’époque de Fouquet ou devrais-je dire Roulet ?

3 commentaires:

OMDF a dit…

Il y a longtemps pour notre part que nous dénonçons les dérives des obédiences maçonniques dont le chef de file est le GODF. Cette affaire est un nouvel (et triste) épisode qui vient en confirmation.
C'est pour cette raison que nous oeuvrons pour la restauration d'un corpus maçonnique traditionnel. Voir notre position sur notre site : www.omdf.org
Paul Jean Girard Président du bureau de l'OMDF.

pierre a dit…

Bonjour,

Le texte suivant vient du site
http://www.marcfievet.com/article-7055050.html


En Octobre 2005, le Premier Ministre, Dominique De Villepin, nomme Jean Michel Roulet à la présidence de la MIVILUDES.

Celui-ci occupait depuis 6 ans la fonction de secrétaire général de la Commission Consultative du Secret de la Défense Nationale (1999-2005) quand Henri Michel Comet, qui était conseiller pour les affaires intérieures et de sécurité de Mr De Villepin, a avancé le nom de Mr Roulet.

Mr Roulet et Comet en 1996, étaient tous les deux membres du premier observatoire sur les sectes. (Mr Comet a été nommé, préfet de la Somme en Juin 2007)

Comme aime le rappeler Mr Roulet, son rôle se cantonne au strict respect de la loi et non aux croyances des « sectes ». J’ai déjà entendu cette phrase dans la bouche de Mr Vivien quand celui-ci était président de la MILS en 1998-2002 et dans la bouche d’un nombre incalculable de gens qui ne veulent que le "bonheur" des sectes!!

Je suis très touché de voir qu’autant de gens soient aussi prévenants auprès des mouvements « sectaires » et qu’ils les respectent autant, merci à Mr Vivien et Roulet, je suis vraiment rassuré, je pensais que d’avoir une philosophie différente de la leurs était répréhensible par la loi, l’honneur et sauf !

A la vue de la carrière de Mr Roulet, il aurait été préférable qu’il continu dans le renseignement, l’espionnage ou le secret défense, son vrai cœur de métier.

Ou alors, pour ne pas perdre la main, applique-t-il les méthodes longuement éprouvées par ces gens, qui n'ont qu’une idée en tête, faire notre bien et protéger la France de l’invasion « sectaire » comme à une époque pas très éloignée où les militaires dressaient des murs face à l’invasion « bolchevique ».

La seule invasion que la France a pu contenir, c’est le nuage de Tchernobyl, il s’est arrêté net à nos frontières. On ne sait pas par quel miracle, mais le gouvernement de l’époque a réussi à nous faire gober cette énormité, imaginez donc sur les sectes ce qu’ils sont capables de nous faire croire.

Fin 2006, éclate l’affaire des bébés congelés en Corée, quelque soit l’issue de l’enquête, les parents n’appartiennent à aucun mouvement, ce qui prouve que pour faire des choses horribles, il n’est pas nécessaire de faire parti du « Lotus Bleu ». Les gens sont criminels ou ne le sont pas et doivent être jugés uniquement pour leurs actes négatifs.

Donc voici le CV d’un spécialiste du Renseignement que l’on trouve très facilement dans le Who’s Who.

ROULET (Jean-Michel), Préfet. Né le 12 octobre 1945 à Limoges (Haute-Vienne).

Etudes Lycée Gay Lussac Ecole de droit à Limoges, Faculté de droit et de sciences économiques de Poitiers, Ecole nationale supérieure de police.
Diplômes. : Licencié ès sciences économiques.
Carrières. Officier (1968-72),
Officier principal (1972-77),
Commandant de la Police nationale (1997-81),
Sous-préfet (1981),
Directeur de cabinet du préfet de la Meuse (1981),
Directeur de cabinet du préfet de région Picardie (1982-84),
Secrétaire général de la préfecture de l’Indre (1984-86),
Conseiller technique au cabinet du ministre délégué chargé de la Sécurité (1986),
Chef de la mission du Service national au ministère de l’Intérieur (1988),
Directeur de cabinet du président du Conseil général de la Loire (1989-91),
Sous-préfet hors cadre, Directeur général de Sofimah holding-machines- outils (1991-93),
Directeur de la logistique de la police au ministère de l’intérieur et de ‘Aménagement du territoire (1993-94),
Préfet délégué pour la sécurité et la défense auprès du préfet de la zone de défense Nord,
Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, préfet du Nord (1994),
Préfet hors cadre (1994),
Directeur de l’institut des hautes études de la sécurité intérieure (Ihesi) (1995),
Conseiller pour les affaires intérieures et de sécurité au cabinet d’Alain Juppé (Premier Ministre) (1995-97),
Directeur, chargé du pâle Défense et nation au Secrétariat de la défense nationale (SGDN) (1997-99),
Préfet hors cadre (1999),
Secrétaire général de la commission consultative du secret de la Défense nationale (1999-2005),
Président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) (depuis Octobre 2005).

Comme vous pouvez vous rendre compte, en matière de médecine douce, philosophie orientale, et nouveaux mouvement religieux il est le "meilleur" d’entre nous !!!

hervé braniermie a dit…

voir le nouveau blog à l'adresse suivante...

http://sac-ots-sectes.blogspot.com